Accueil   » FAQ 

Foire aux questions

 

1. Qu'est-ce qu'un passeur culturel?

Un passeur culturel est à la fois un intermédiaire, un éveilleur, un accompagnateur et un modèle. Intermédiaire, il permet l'accès à de nouvelles rives culturelles et artistiques; éveilleur, il incite à l'appréciation, à l'appropriation et à la création artistiques; accompagnateur, il met en oeuvre des moyens efficaces pour encourager et soutenir la démarche artistique des adultes et des jeunes; modèle, il est un participant actif à la vie culturelle et artistique.

2. Qu'est-ce que la construction identitaire ?

La construction identitaire est un processus hautement dynamique au cours duquel la personne se définit et se reconnaît par sa façon de réfléchir, d'agir et de vouloir dans les contextes sociaux et l'environnement naturel où elle évolue. (ACELF, 2006)

3. Qu'est ce que la Trousse du passeur culturel ?

La Trousse du passeur culturel a pour objectif de réunir diverses informations, outils et ressources pouvant aider les directions et directions adjointes des écoles francophones en milieu minoritaire du Canada à enrichir l'environnement culturel de leurs écoles, dans une préoccupation de construction identitaire.

4. Qu'est-ce que le répertoire des ressources artistiques et culturelles ?

Le répertoire scolaires des ressources artistiques et culturelles des communautés francophones et acadienne du Canada vise à colliger le nom de nombreux artistes et organismes issus des communautés francophones et acadienne du Canada proposant des activités artistiques, des sorties culturelles et des outils éducatifs aux élèves francophones du Canada, du préscolaire au secondaire. Celui-ci sera une source unique d'information pour les écoles francophones en milieu minoritaire qui désireront faire vivre et découvrir à leurs élèves une multitude d'activités artistiques offertes par des artistes et des organismes du Canada français.  Intégré au site www.passeurculturel.ca, ce répertoire est disponible en version électronique seulement.

5. Quel est l'objectif du répertoire ?

Le répertoire est un outil pour aider les directions et directions adjointes des écoles francophones en milieu minoritaire du Canada, et l’ensemble des intervenants scolaires, à enrichir l’environnement culturel de leurs écoles, dans l’intention d’appuyer la construction identitaire chez les jeunes francophones. C’est aussi offrir la possibilité aux artistes professionnels de partager leur passion pour les arts et leur permettre ainsi de rester impliqué dans leur milieu, d’augmenter leurs revenus et de pouvoir créer dans leur communauté sans être obligés de s’exiler vers des grands centres.

6. Qui peut s'inscrire au répertoire ? (critères d'admissibilité)

Le répertoire regroupe plusieurs catégories :

6.1. Les artistes professionnels
Seul un artiste professionnel* dont la majorité de la pratique artistique se déroule en français dans une province autre que le Québec peut s'inscrire à ce répertoire.

* Un artiste professionnel est celui qui :

  1. a reçu une formation spécialisée;
  2. est reconnu par ses pairs (a reçu une bourse du Conseil des arts municipal, provincial ou fédéral ou remporté un prix signifiant dans sa discipline artistique);
  3. a déjà présenté/édité ses œuvres;
  4. aspire à passer le plus de temps possible à sa pratique artistique;
  5. l'ensemble de ces critères doit être respecté pour faire partie de ce répertoire.

Ce répertoire est destiné aux artistes francophones résidant au sein des communautés francophones et acadienne du Canada et desservant le milieu scolaire. Néanmoins, une exception s'applique aux artistes résidant de la région de l'Outaouais, frontalière de l'Ontario. Ces derniers peuvent également faire partie de ce répertoire.

6.2. Les organismes artistiques professionnels
Les organismes artistiques de la francophonie canadienne peuvent s'inscrire au répertoire.

6.3. Les organismes culturels communautaires
Les organismes culturels de la francophonie canadienne ainsi que les réseaux de diffusion peuvent s'inscrire à ce répertoire.

Une fois inscrits, les artistes professionnels ou organismes peuvent proposer : 

  • une activité à l'école (atelier, résidence, causerie, spectacle, concours, etc.)
  • un événement professionnel qui offre plus de 50 % de sa programmation en français et proposant des programmes scolaires (salon du livre, festival, etc.)
  • une ressource d'accompagnement artistique (guide d'accompagnement, publication, documentaire, etc.) 
  • une pratique exemplaire (initiative artistique et culturelle exemplaire qui démontre l'intégration des arts et de la culture dans une école et/ou une communauté)

7. Quelles sont les disciplines retenues pour ce répertoire ?

Les disciplines retenues sont les suivantes :

  • Arts médiatiques
  • Arts visuels
  • Chanson / musique
  • Danse
  • Littérature
  • Théâtre
  • Inter-arts

8. Quelles sont les étapes pour faire partie du répertoire ?

Une fois par année, la Fédération culturelle canadienne-française lance un appel de candidatures aux artistes et organismes intéressés à faire partie du répertoire. Par ailleurs, le formulaire est également disponible en tout temps sur le site www.passeurculturel.ca.

 
Une fois le formulaire rempli en ligne, la demande est examinée par un comité dans un délai de trente jours. Une fois l'inscription acceptée, l'artiste ou l'organisme reçoit un mot de passe lui permettant de modifier son profil. Deux fois par année, le système informatique envoie un rappel aux inscrits les invitant à mettre à jour leur profil.

9. Quelles sont les obligations des inscrits au répertoire ?

Les artistes et organismes inscrits au répertoire passeurculturel.ca ont la responsabilité de mettre leur profil à jour au moins une fois par année. Ils doivent également répondre adéquatement aux demandes et besoins des écoles. Enfin, pour les artistes et les organismes artistiques qui se rendront à l'école, ils seront les représentants de la culture francophone et le fait de parler français les distinguera. La documentation remise aux élèves doit être en français.

10. Qui sont les partenaires ?

  • Association canadienne d'éducation de langue française
  • Fédération canadienne des directions d'école francophone
  • Fédération culturelle canadienne-française
  • Ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick (maître d'oeuvre du projet)
  • Ministère du Patrimoine canadien
  • Ministères de l'Éducation des provinces et territoires suivants : Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Ontario, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nunavut, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Saskatchewan et Yukon.